Africa Entertainment

Le Libéria condamne l’invasion de l’Ukraine par la Russie… Alors que des étudiants libériens bloqués réclament leur évacuation

Le gouvernement du Libéria a condamné dans les termes les plus fermes une nouvelle vague d’agressions et d’attaques non provoquées contre l’intégrité territoriale de l’Ukraine et, par extension, d’autres pays voisins.
Selon un communiqué du ministère de l’Information, le gouvernement a déclaré : « Aujourd’hui, le monde s’est réveillé avec la nouvelle de l’invasion de l’Ukraine par la Russie malgré les efforts diplomatiques pour désamorcer les tensions croissantes.

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskiy

La République du Libéria condamne cette nouvelle vague d’agressions et d’attaques non provoquées contre l’intégrité territoriale de l’Ukraine et, par extension, d’autres pays voisins. Cela devrait être condamné dans les termes les plus forts par toutes les nations du monde », a souligné le communiqué du MICAT.

Selon le gouvernement, le Libéria maintient toujours sa position conformément à la résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies en 2014 et appelle la Russie à donner une chance au dialogue pacifique, épargnant ainsi la vie de citoyens innocents et de résidents étrangers en Ukraine et protégeant également la souveraineté de l’Ukraine.
« Le Libéria se joint au reste du monde pour exhorter la Russie à cesser inconditionnellement les hostilités, à désamorcer et à permettre à la diplomatie et au dialogue de suivre son cours et de soulager les citoyens pacifiques de l’Ukraine ainsi que de la région », a ajouté le communiqué du gouvernement.

Le président russe Vladimir Poutine

Pendant ce temps, plusieurs étudiants libériens feraient partie des milliers d’Africains qui étudient en Ukraine et qui souhaitent désespérément être évacués à cause de la guerre.
Mais, avec les vols bloqués et la prise de la capitale ukrainienne par la force russe, il semble désormais impossible que leurs appels portent les fruits nécessaires, car leurs gouvernements ne peuvent pas faire grand-chose pour le moment.
S’exprimant sur OK FM depuis Ukriane ce week-end, Mark Sheriff, le vice-président des étudiants libériens étudiant en Ukraine, a révélé que des dizaines d’étudiants africains dans ce pays sont bloqués et a en outre appelé les autorités à venir à leur secours.

Le shérif, entre autres, a déclaré que la situation dans ce pays est grave, laissant ainsi de nombreux étudiants africains, y compris des étudiants libériens, errer dans les rues dans la peur, soulignant que les citoyens ukrainiens n’aident plus les étudiants africains bloqués.
« Tout le monde est sous pression et il y a eu des explosions dans différentes villes, dont ma ville, Kiev. Tout le monde panique maintenant parce que nous ne savons pas à quoi nous attendre. Nous ne sommes pas en sécurité et nous ne sommes pas sûrs de partir d’ici car l’aéroport est fermé », a-t-il expliqué plus loin.
Selon lui, l’Ukraine a également fermé son espace aérien aux vols civils, y compris depuis l’aéroport de Kiev, invoquant ainsi le risque élevé pour la sécurité qui en résulte, beaucoup lui et ses collègues, y compris d’autres étudiants africains, sont tous abandonnés et dans un désarroi total.
« Nous avons vraiment besoin d’aide. Parce que nous avons peur et ne savons pas quoi faire. Les informations que nous obtenons sont si effrayantes et décourageantes », a crié le shérif.

« Nous sommes très inquiets pour notre sécurité et aimerions demander de l’aide en ce qui concerne l’évacuation de l’Ukraine vers un endroit plus sûr jusqu’à ce que la situation ici en Ukraine soit calme », a ajouté un autre Libérien.
Cependant, les statistiques montrent maintenant que les Africains représentent plus de 20 % des étudiants internationaux ukrainiens, étudiant dans plusieurs disciplines dans différentes villes du pays.

Le Libéria condamne l’invasion de l’Ukraine par la Russie… Alors que des étudiants libériens bloqués réclament leur évacuation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.