Africa Entertainment

Le Ghana interdit l’inspecteur en chef des Mines pour une explosion meurtrière

Le gouvernement ghanéen a interdit son inspecteur en chef des Mines suite à l’explosion meurtrière de jeudi.

Au moins 17 personnes auraient perdu la vie et plusieurs autres blessées et hospitalisées en raison de l’explosion à Apiate dans la région occidentale du Ghana.

L’explosion s’est produite vers midi le jeudi 20 janvier 2022 et a résulté d’une collision entre un camion appartenant à Maxam Ghana Limited qui transportait des explosifs vers une société minière et un tricycle.

L’impact de la collision aurait fait exploser les explosifs, provoquant l’explosion du véhicule.

La situation a été exacerbée par un transformateur à proximité qui a également explosé au cours du processus.

Un communiqué publié par le ministère des Terres et des Ressources naturelles le vendredi soir 22 janvier 2022 indique que le ministre des Terres et des Ressources naturelles Samuel A Jinapor « a, au 21 janvier 2022, ordonné au directeur général de la Commission des minéraux de interdire l’inspecteur en chef des mines, Kofi Adjei, avec effet immédiat, dans l’attente du résultat de l’enquête en cours sur les événements tragiques survenus à Apiate. »

Le communiqué indiquait que « en outre, l’honorable ministre a ordonné au directeur général de la Commission des minéraux, avec effet immédiat, de suspendre l’enregistrement de Maxam Company Limited auprès de la Commission des minéraux, empêchant ainsi l’entreprise de fabriquer, transporter et/ ou la fourniture d’explosifs pour les opérations minières, en attendant le résultat des enquêtes sur cette affaire. »

Ci-dessous le communiqué

Le Ghana interdit l’inspecteur en chef des Mines pour une explosion meurtrière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.