Africa Entertainment

Le juge Nyako interpelle la Haute Cour fédérale pour avoir refusé à Nnamdi Kanu un traitement spécial

Un juge siégeant à la Haute Cour fédérale d’Abuja, Binta Nyako, a ordonné au Département des services d’État (DSS) d’autoriser Nnamdi Kanu, chef du peuple autochtone du Biafra (IPOB), à changer ses vêtements conçus par Fendi. .

Il a été noté que Nyako avait précédemment ordonné au DSS de permettre au chef de l’IPOB de toujours prendre son bain quand il le souhaite, de changer de vêtements, de manger correctement et de pratiquer sa foi. Cependant, lors de l’audience d’hier, Mike Ozekhome, l’avocat principal de Kanu, s’est plaint que son client est toujours soumis à de mauvais traitements sous la garde du DSS.

Il a dit que Kanu est toujours détenu à l’isolement et que tout autre détenu qui le salue est également détenu à l’isolement.

Avant l’ajournement de l’affaire, le juge Nyako a rappelé à l’accusé qu’un centre de détention n’est pas un hôtel cinq étoiles.

Elle a donc réitéré sa précédente ordonnance selon laquelle le dirigeant de l’IPOB devrait bénéficier du maximum de confort possible, notamment en changeant sa tenue Fendi avec laquelle il a été ramené au pays en juin 2021.

« Je ne veux plus le revoir dans ces vêtements. Celui-ci est presque blanc cassé. Assurez-vous également que vous lui permettez de faire de l’exercice », a ajouté Nyako.

Le juge Nyako interpelle la Haute Cour fédérale pour avoir refusé à Nnamdi Kanu un traitement spécial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.