Africa Entertainment

LES FAISEURS DE ROI DE PRAMPRAM BLAMENTENT LA MAISON RÉGIONALE DES CHEF DU GRAND ACCRA POUR LE SANG SANS FIN À PRAMPRAM

Les anciens des trois portes dirigeantes de Prampram dans la région du Grand Accra, à savoir Abbey Doku Mansro We, Tetteh Djan Larbi Agbo We et Kwei Opletu We, ont cité la Chambre régionale des chefs du Grand Accra pour l’effusion de sang incessante à Prampram.

Dans une déclaration du Seitse de Prampram, l’abbaye de Nuumo Osabu a déclaré que malgré les nombreuses affaires contre le chef suprême assiégé de la région, Nene Tetteh Waka, connue dans la vie privée sous le nom de Michael Quarcoopone, leur a été imposée sous le nom de Prampram Mantse.

Selon le Seitse ou Stool Father Nuumo Osabu Abbey, depuis l’imposition de Nene Tetteh Waka sur eux, Prampram a été témoin d’un certain nombre de meurtres à gages dont Nene Tetteh Waka a été mentionné comme le principal suspect.

Ces meurtres, selon l’abbaye de Nuumo Osabu, visaient tous des personnes qui se sont soulevées ou se sont élevées contre le régime de Nene Tetteh Waka.

L’abbaye de Numo Osabu a déclaré qu’il est plutôt ridicule qu’en dépit d’un certain nombre d’affaires portées devant le comité judiciaire de la Chambre régionale des chefs du Grand Accra contre Nene Tetteh Waka, dont certaines avaient pour chef Osudoku Matse, président de la Chambre régionale des chefs. président de l’une de ces affaires contre Nene Waka, le roi Nungua Mantse Odaifio Welentsi qui est le vice-président de la Maison régionale en tant que président de l’affaire de fond, les deux ont manoeuvré pour voir la gazette Nene Waka au niveau de la Maison nationale sur le 22 décembre 2021, même si un avis d’audience pour l’affaire de fond contre Nene Waka avait été signifié le 28 novembre 2021, mais le demandeur a refusé de comparaître.

Selon Nuumo Osabu, bien que le plaignant ait refusé de comparaître à l’audience, le greffier a transmis un formulaire CD signé par le Nungua Mantse qui est le président de la séance et a été soutenu par le président de la Chambre, Nene Osudoku.

Cela a laissé l’abbaye de Nuumo Osabu se demander quel jugement a servi de base à la gazette.

Il se demande comment quelqu’un contre qui la Chambre nationale des chefs s’est prononcée plus tôt peut bientôt se voir accorder la gazette par la même Chambre.

L’abbaye de Nuumo a également pointé du doigt le registraire de la Chambre régionale des chefs du Grand Enoch Addo dans ce qu’il a décrit comme un accord louche pour obtenir une gazette de Nene Tetteh Waka.

Selon lui, c’est le même greffier qui a signifié l’avis d’audience du 28 novembre, mais a procédé à la vérification de son formulaire CD pour la gazette le 22 novembre.

Nuumo Osabu a déclaré qu’un symbole d’autorité était censé être lancé au suivant pour la royauté par le chef de famille de Kley Tsokunya, mais le chef de famille a été tué le 26 octobre lors d’une réunion demandée par le Conseil traditionnel de Prampram.

Il se demande alors qui a jeté le symbole d’autorité pour l’installation de Nene Tetteh Waka.

Il a également indiqué que le Makralo joue un rôle clé dans l’installation d’un Mantse à Prampram et puisque le Mankralo a également été tué de la même manière il y a trois ans, il se demande quel Mankralo a aidé à l’installation de Nene Tetteh Waka.

Il a dit que ledit Nene Waka n’a jamais vu le tabouret noir et ne peut donc pas être un chef.

Nuumo Osabu a déploré l’inaction plutôt de la part d’installations gouvernementales telles que le ministre régional du Grand Accra, le ministre de la chefferie et de la culture et des personnalités telles que l’inspecteur général de la police, le président du Parlement, le vice-président de la République et le président lui-même qu’ils ont pétitionné.

Il a dit que l’inaction plutôt se traduit par des tueries en série et des troubles à Prampram.

La direction des trois portes a donc lancé un appel à l’aide pour mettre fin aux troubles à Prampram.

Trouvez ci-joint des copies de la pétition et de la déclaration.

LES FAISEURS DE ROI DE PRAMPRAM BLAMENTENT LA MAISON RÉGIONALE DES CHEF DU GRAND ACCRA POUR LE SANG SANS FIN À PRAMPRAM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.