Africa Entertainment

NORTH TONGU DCE HOT … alors qu’il est accusé d’avoir semé le chaos dans le clan Dorfor Akata

Par Alex Boye
Le chef de l’exécutif du district (DCE) du district de North Tongu de la région de la Volta, Osborn Divine Fenu, a été accusé d’alimenter le conflit de chefferie dans la zone traditionnelle de Dorfor.
Le DCE a en outre été accusé d’avoir boycotté son rôle de représentant du président Akufo Addo dans la région et de s’être plutôt livré à des problèmes de chieteincy dans la région.
Selon une information alléguée, le DCE, l’actuel conflit de chefferie après la mort du chef du clan Dorfor Akata, a été perpétré par l’agent du gouvernement (le DCE).
S’adressant aux médias lors d’une conférence de presse à Dorfor hier, le père tabouret du clan Dorfor Akata, Kofi Gomo Saho, a affirmé que le DCE s’était associé à des inconnus pour semer le chaos en ce qui concerne la chefferie dans la région.
Selon le chef traditionnel, tous les DCE passés pour la région ont agi de manière neutre et ont exprimé leur inquiétude quant à la raison pour laquelle M. Fenu n’a pas suivi leurs traces.
« M. Fenu s’est associé à un certain M. William Kwame Doko qui se fait passer illégalement pour le chef de la zone pour contester leur légitimité », a-t-il révélé.
Il a en outre déclaré que M. Doko, bien qu’un membre du clan, mais est issu d’une famille qui a été désigné le rôle des linguistes et s’est abrogé le titre de Torgbe Saho VI.
Il a dit qu’il existe un document qui identifie clairement le rôle auquel il devrait s’associer en tant que personne issue de la famille Doko Kufa.
« Pendant le développement et le comportement sans scrupules de M. William Kwame Doko et de ses acolytes, nous affirmons que dans la pétition devant le Comité judiciaire de la Chambre régionale des chefs de la Volta intitulée 1. Zikputor Tornyi Kpomorglo, Rev. Francis Gomli, Desmond Seldzi Vrs William Kwame Doko, Humor Hunorvi, Fiadugbe, Kofi Gbolonor, Togbe Anaze Titriku, Togbe Tsufohor Attra avec la poursuite n° VRP 1/2017, et nous, les requérants, avons demandé les réparations ou recours suivants », a-t-il déclaré.
Il a également déclaré: « Nous, les requérants, affirmons que les défendeurs dans ladite poursuite sont entrés en comparution conditionnelle et ont ensuite déposé une requête pour établir un bref d’assignation des requérants, demande à laquelle nous, les requérants, nous sommes opposés avec véhémence ».
Pendant ce temps, lorsqu’il a été contacté, le DCE North Tongu a nié toutes les allégations portées contre lui, affirmant qu’il s’agissait d’une simple propagande visant à ternir sa bonne image.
Le DCE a déclaré que « En tant que président lors d’une réunion de la DISEC avec les deux organes, je leur ai ordonné d’aller régler la question dans un conseil traditionnel voisin ».

NORTH TONGU DCE HOT … alors qu’il est accusé d’avoir semé le chaos dans le clan Dorfor Akata

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.